Guide pour sorties très bêtesEspace membre
Le petit frere des rhinos en sursis - Image 2
Crédit photo : Rhinocéros de Sumatra - Wikimedia Commons - Ltshears - CC BY-SA 3.0

Le petit frère des rhinos en sursis

27 Novembre 2019

Mise à jour du 27 Novembre 2019 :

Iman était le dernier rhinocéros de Sumatra conservée en Malaisie pour tenter de reproduire cette espèce très rare. Capturée en Mars 2014, elle est décédée le samedi 23 Novembre 2019 des suites d'un cancer malgré les bons soins apportés au Tablin Wildlife Reserve (Malaisie). Les dernières populations de rhinocéros de Sumatra se concentrent désormais dans quelques spots isolés en Indonésie* dans des zones reculées de l'île de Sumatra ainsi que sur l'île de Bornéo (une dizaine d'individus peut-être ?) sur une zone frontalière et sauvage entre la Malaisie et l'Indonésie. L'isolement est une des grandes menaces pour la survie de l'espèce et le rhinocéros de Sumatra est un solitaire qui se reproduit très lentement à l'état sauvage (tous les 3 ans pour la femelle). Il est extrêmement difficile d'estimer sa population sauvage car il vit dans des zones reculées et seuls des pièges photos permettent de temps à autre de capter quelques images.

Timide, solitaire et farouche, il est quasiment impossible à apercevoir dans les jungles épaisses d’Asie du Sud-Est où il se cache. Le braconnage, la destruction de son habitat et sa rareté même menacent aujourd’hui pourtant gravement le rhinocéros de Sumatra, le plus petit des rhinocéros qui fait la taille d’un poney (1,20 à 1,45 m de hauteur au garrot) et a le corps couvert de poils comme son aïeul le rhinocéros laineux préhistorique dont il serait un descendant.

En Danger Critique d’Extinction à l’état sauvage avec seulement 80 à 100 individus qui survivraient encore sur les îles de Sumatra et Bornéo (et peut-être aussi en Birmanie), Tam, le dernier mâle qui vivait en captivité en Malaisie s’est éteint, comme le relate National Geographic dans un article du 28 Mai 2019. Le gouvernement indonésien a lancé le programme Sumatran Rhino Rescue appuyé notamment par la National Geographic Society et le WWF pour localiser les survivants, les regrouper et encourager leur reproduction (difficile) pour tenter d’assurer la survie de cette espèce très menacée.

* Le rhinocéros de Sumatra pourrait également être encore présent en Birmanie voire au Bangladesh mais impossible de confirmer ou informer cette hypothèse.

+ Lire notre dossier Anigaïdo sur les rhinocéros

Commentaires sur cette actualité

Poster un commentaire
Top